fbpx
Contact    |    024 441 31 27
ASTN » Le blog » Au revoir l’hiver bonjour le printemps : Nos recettes

Au revoir l’hiver bonjour le printemps : Nos recettes

2Au revoir la fatigue… Bonjour l’énergie et la vitalité !

Mieux vaut prévenir que de guérir. Préparez l’arrivée du printemps

Stimulez les défenses immunitaires : au printemps l’organisme se réveille. Il faut se secouer, retrouver son tonus. C’est souvent difficile.

Ceux qui ont subi les traditionnelles infections de la sphère ORL des jours froids sortent de l’hiver un peu affaiblis.

Et ceux qui ont réussi à les éviter « craquent » souvent au printemps.

On peut apporter un petit coup de fouet en stimulant les glandes surrénales, avec des plantes dites cortisone-like, ce sont des plantes qui aident à produire le cortisol, un anti-inflammatoire. Il agit contre les agressions externes et soutient les mécanismes de régulation du corps, forts sollicités pour s’adapter au changement de saison.
Par ex : plantes de Thym linalol – L’épinette noir – le Pin sylvestre…

Autre grand problème du printemps : les allergies aux pollens.

Souvent responsables une trop grande faiblesse des glandes surrénales (MTC Reins) et une congestion du Foie, du coup les intestins et le pancréas à leur tour, n’éliminent pas bien les toxines.

Toutes les régulations et sécrétions internes étant étroitement liées c’est le système immunitaire qui va en subir les conséquences.

Rendu hypersensible, il réagira de manière aberrante et prendre les pollens pour des ennemis, entraînant les réactions allergiques.

Aussi en amont faut-il prendre soin des surrénales en hiver déjà, et drainer le foie dès le mois de février.

Les plantes à notre service : nos recettes…

On peut utiliser : la fumeterre, le pissenlit, le radis noir, le cassis… voir les prescription avec un spécialiste. Si possible en D4 et ne pas prendre plus de 30 gouttes 2x /j.

Nous vous conseillons déjà si le réveil est difficile de masser vos reins après la douche avec un mélange 

Huile végétale (HV), par exemple Macadamia avec l’Huile Essentielle (HE) d’Epinette noir « picea mariana » et éventuellement rajouter l’Huile Essentielle de Pin sylvestre « pinus sylvestris » à raison d’un max de 2% d’Huile Essentielle dans votre préparation.

Vous pouvez aussi faire une tisane de Pissenlit :

Mélangez en quantité égale, les plantes séchées : Pissenlit, Feuilles d’artichaut.

Faire une infusion en mettant 1cs de mélange pour 1 tasse d’eau. Laissez infuser 5′ / 1 à 3 x par jour.

Et pour les reins : tisanes d’orties de la même manière que la tisane indiquée ci-dessus, vous pouvez alterner les 2 tisanes, tous les 2 jours. L’Ortie est une source merveilleuse de Sélénium, elle contient 18 acides aminés sur (20) dont 8 acides aminés essentiels, de la Chlorophylle et de la Silice, vous y trouver du Fer, du Zinc et bien d’autres vitamines et minéraux.

Consommez là sous toutes les formes, séchées, fraiches, en tisanes, soupes etc… 

Mangez au minimum 3 fois par semaine : Pissenlits (préférez ceux au bord des forêts), ou et artichauts, asperges… dès qu’ils arrivent.

Pensez aux cures d’Hydrolats : par exemple : Romarin off … 1 cc dans 1 tasse d’eau tiède 3 x / jour.

Nous vous souhaitons une bonne fin d’hiver et un bon début de printemps.

Partagez cet article sur :

Quelques mots sur l'auteur :

Pascale Thommen

Directrice de l'Académie Suisse des Thérapies Naturelles et passionnée par les médecines complémentaires, Pascale Thommen donne des cours depuis 30 ans dans le domaine de la naturopathie, huiles essentielles, massages et cosmétiques Naturelles. Elle donne également des consultations et des soins pour le bien-être au cabinet Naturellement Vôtre à Orbe.


Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *