fbpx
Contact    |    024 441 31 27
ASTN » Le blog » Conseils » Les maladies infantiles : La varicelle

Les maladies infantiles : La varicelle

Traitement naturel maladie infantile : varicelle

La varicelle est une maladie due à un virus de la famille des Herpesvirus. Elle est extrêmement fréquente et tout à fait bénigne. Comme la plupart des autres maladies infectieuses de l’enfance, elle évolue en trois temps.

Les 3 phases de la Varicelle

  • Tout d’abord l’incubation silencieuse, entre quatorze et seize jours.
  • Puis surviennent des signes annonciateurs qui ne sont pas systématiques et restent très légers : une petite fièvre et, surtout, un affaiblissement général.
  • Enfin viennent les boutons, sur le tronc, la figure, le cuir chevelu, le haut des membres et les muqueuses. D’abord rouges, ils se transforment rapide- ment en vésicules remplies de liquide clair. Ce dernier devient trouble dans les vingt-quatre heures qui suivent ; la vésicule se perce et des croûtes se forment. La principale gêne de la varicelle est la démangeaison, importante, due aux boutons (risque de cicatrices de grattage).

Les complications de la varicelle sont extrêmement rare, sauf chez les enfants ou adultes sous corticoïdes ou atteints d’une maladie immunodépressive (leucémie). L’enfant est contagieux jusqu’à la chute des dernières croûtes. Après guérison, le virus reste présent dans l’organisme et peut se manifester à l’âge adulte, lors d’une période de fatigue, sous la forme d’un zona.

Le traitement classique

Le traitement de la varicelle repose surtout sur les règles d’hygiène afin d’éviter le grattage des boutons. Il faut donc appliquer dessus un cicatrisant, de type éosine aqueuse. Les ongles de l’enfant doivent rester courts.

Enfin pour la toilette, il vaut mieux éviter le bain (ou alors avec du savon antiseptique, type Septivon) et lui préférer une douche.

Certains médecins prescrivent aussi un sirop antihistaminique pour diminuer la sensation de démangeaisons.

La varicelle et l’homéopathie

Le remède spécifique de la varicelle est Rhus toxicodendron 5 CH, lorsque les vésicules deviennent des croûtes. A prendre à cinq reprises pendant deux jours, puis trois fois par jour pendant six jours. D’autres remèdes pour soulager peuvent être également conseillés par l’homéopathie.

Autres traitements en homéopathie  : Variolinum, à prendre une fois la maladie déclarée, lors d’une épidémie et pour atténuer les symptômes. Rhus tox., à prendre durant quelques jours après un contact avec un enfant atteint, puis dès l’apparition des premiers boutons.. Aconit, aux premiers stades de la maladie. Belladona, en cas de fièvre.

La varicelle et la phytothérapie

Appliquer une compresse d’hamamélis à même les boutons, ou verser dans le bain pour atténuer les désagréments. Appliquer de la teinture de consoude ou de fleurs de sureau directement sur les boutons pour faciliter la cicatrisation et atténuer les démangeaisons. Verser une infusion de bardane dans le bain de l’enfant. Appliquer des feuilles de menthe poivrée sur les boutons.

La varicelle et l’aromathérapie

Tamponner de l’huile essentielle de lavande Lavandula Vera, ou de Manuka, sur les boutons, afin de calmer la démangeaison et de favoriser la cicatrisation. La lavande, aux propriétés antibactériennes, saura également prévenir une infection secondaire. Et l’huile essentielle de Manuka est un puissant antiseptique. Toujours mélanger les huiles essentielles HE avec de l’huile végétale, en l’occurrence à 2% d’HE.
(Attention : demander à un thérapeute qui connaît les HE avant de les utiliser, il y a plusieurs sortes de lavandes et il ne faut pas se tromper.

Remèdes aux fleurs

Chicorée, si l’enfant exige une attention permanente.

Impatiente, pour un enfant difficile de caractère.

Pommier sauvage, dilué et appliqué directement sur les boutons pour accélérer leur cicatrisation.

Olivier , durant toute la convalescence. Egalement à voir avec son thérapeute pour les dilutions.

 

Une mère atteinte de varicelle peut transmettre le virus à son bébé durant les derniers jours de la grossesse.

 

Vous aimez en savoir plus sur les maladies infantiles et comment les traiter naturellement ?

Découvrez nos cours en soirée « pédiatrie », ouverts à tous.

 

 

Partagez cet article sur :

Quelques mots sur l'auteur :

Céline Mugnier

Céline est passionnée par tout ce qui touche au naturel et au bien-être. Yoga, naturopathie, cosmétiques naturels... font partis de son quotidien. Elle adore découvrir de nouvelles choses dans le domaine et les partager. Entrepreneuse et passionnée, elle mène une vie active en travaillant et en accompagnant d'autres entreprises dans la communication web. Elle s'occupe notamment de toute la partie communication et marketing de l'ASTN sur internet. Site internet


Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *